Blog diet-links.com
Image default

J’aime les hommes mais j’aime encore plus cet homme qui ne me regarde pas

Il y a une époque où j’en avais honte, maintenant je sais que je peux le dire librement, car cela fait partie de moi, j’aime les hommes. Vous vous dites sûrement en quoi cela peut être étrange qu’une jeune femme de 27 ans aime les hommes. Et bien, j’aime dire que j’apprécie les hommes un peu plus que la moyenne. J’en aime un, je m’en lasse, puis j’en aime un autre. En une année, je peux connaître près d’une trentaine de partenaires différents, mais en réalité il n’y en a qu’un seul qui m’attire et que je n’ai jamais pu avoir.     

Moi et les hommes de ma vie 

Le premier homme de ma vie est mon père, enfin c’est ce que j’aurais aimé dire. Mon père et ma mère se sont rencontrés pendant les vacances et m’ont conçu à cette période. “C’était un amour de vacances que je n’ai plus jamais revu” me disait ma mère. 

Du coup, le premier homme de ma vie est Tom, mon meilleur ami. Nous vivions ensemble à  Grenoble et grâce à lui j’ai pu faire ma première rencontre sérieuse Grenoble

Je m’appelle Vanille et malgré ce que mon prénom peut laisser penser, je suis une femme de caractère qui aime avoir le dessus. Je suis un peu dominatrice je l’avoue, je ne supporte pas que l’on puisse me résister, me contrôler et encore moins me duper. Je suis jolie, je le sais et les gens que je croise dans la rue, que ce soit des hommes ou des femmes, me le rappellent tous les jours. 

C’est ce qui a attiré mes premiers “copains” (ils se considéraient comme tels) Francky, Jordy, Damien, Junior, Atiba, Louis ou Louison, je ne me souviens plus trop de celui-ci. Certains étaient des amis de Tom, et comme lorsque je n’étais pas avec ma mère, j’étais avec lui, j’avais facilement accès à sa liste d’amis. Enfin, vous l’aurez compris je suis charismatique irrésistible quand je souhaite avoir un homme à mes pieds.   

Cet homme qui ne regarde pas 

Dans notre merveilleuse ville de Grenoble, tout le monde sait que Tom et moi sommes très proches, et ce, depuis l’enfance. Son père et ma mère étaient amis bien avant nos naissances respectives. Alors, nous avons grandi ensemble, partagé nos premières histoires d’amour, nos premiers chagrins. Notre entourage s’accorde pour dire que nous avons une complicité hors du commun. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé Damien a me quitter “vous êtes tout le temps ensemble, mettez vous en couple au lieu de gâcher le temps de personnes comme moi”. 

Au départ, je n’y prêtais pas attention, j’avais envie de m’amuser avec tous les hommes, mais pas Tom. Puis à force de l’entendre, j’ai commencé à y réfléchir et j’ai fini par comprendre, je suis amoureuse de lui, amoureuse de cet homme qui lorsqu’il parle de moi dit “C’est juste ma meilleure amie” et qui donne mon numéro à ses amis quand je lui demande. Moi qui étais partisane de “l’amitié fille-garçon existe”, je vais vite changer de registre. Je ne sais pas si j’oserai lui parler de mes sentiments un jour, moi la fille de caractère que rien n’arrête, mais j’espère, secrètement que l’on pourra passer notre vie ensemble.

A lire aussi

Comment éviter les arnaques aux panneaux solaires ?

sophie

Investir à crédit pour son placement en SCPI

Laurent

L’importance d’une agence SEO pour votre visibilité en ligne

sophie

Quelques accessoires à noter pour l’organisation de votre fête sous le thème néon

Laurent

Avocat en droit bancaire : compétences et rôle

sophie

Ce que vous devez savoir sur la pâte à modeler

Tamby

Création d’une entreprise de vêtements en achetant en gros

Tamby

Savoir choisir la serrurerie adaptée à son environnement

Laurent

Les chew gum pour arrêter de fumer, on valide ?

Emmanuel