Blog diet-links.com
Image default

Travaux d’élagage : ce que vous devez savoir

Les travaux d’élagage consistent à réduire l’envergure ou la hauteur d’un arbre. Plusieurs raisons peuvent vous amener à élaguer. Vous pouvez le faire pour des raisons de sécurité quand l’arbre constitue une menace, ou pour le renforcer et le guider dans son développement. Vous pouvez tout simplement élaguer pour des raisons esthétiques. Mais élaguer demande des connaissances et des capacités techniques particulières. Trouvez dans cet article quelques informations sur ce que vous devez savoir sur ces travaux d’élagage.

Les types d’élagage

Selon le type de l’arbre, son âge, sa taille et son environnement, on peut faire différents types d’élagage. Suivant l’essence, mais aussi la destinée de l’arbre, un élagueur ajustera ses interventions en identifiant le type d’élagage adéquat.

On peut citer trois types d’élagage :

  • L’élagage sylvicole : généralement utilisé sur les bois destinés à la commercialisation. Il consiste à couper des branches de façon à limiter la formation des nœuds, et à avoir un arbre de bonne envergure et le plus droit possible ;
  • L’élagage fruitier : important pour l’optimisation de la production de fruit en qualité et en quantité. Il consiste à tailler à des endroits précis pour stimuler l’arbre. Cela conduit à éliminer les branches gourmandes et inutiles afin de l’éclaircir et l’aérer ;
  • L’élagage ornemental : il vise à guider le développement de l’arbre et de son esthétique pour l’harmoniser avec son environnement. Cela peut aussi consister à faire des tailles architecturales pour le faire adopter des formes géométriques ou libres.

La fréquence et période d’élagage

L’élagage ne doit pas se faire d’une manière improvisée, une planification est importante en fonction de l’âge et de la vitesse de croissance de l’arbre. Il est alors à prévoir à une fréquence de 2 ans pour les jeunes arbres de moins de 10 ans. Il doit se faire tous les 4 ou 5 ans pour les arbres de 10 à 20 ans d’âge. Pour les arbres adultes de plus de 20 ans, il faut les élaguer tous les 10 ans.

Concernant la période idéale d’élagage, elle est en fonction du type et de l’essence de l’arbre. L’élagage peut par exemple se faire en automne ou en hiver quand l’arbre est en repos végétatif. On peut aussi élaguer au printemps qui facilite la cicatrisation. Toutefois, les périodes stressantes comme celles de gel ou de forte chaleur, ainsi que la période de montée de sève sont à éviter.

Les règles à suivre en matière d’élagage

D’abord, il est important de savoir qu’élaguer peut-être une obligation lorsqu’un arbre déborde sur la propriété du voisin ou sur un domaine public. L’élagage est aussi obligatoire quand un arbre menace des infrastructures comme une maison ou les lignes électriques aériennes.

Des règles de sécurité doivent être appliquées sur un chantier d’élagage. La zone d’intervention doit être délimitée. L’utilisation des équipements de sécurité est aussi importante tels que les cordes et les filets de sécurité. Le port des équipements de protection individuels (EPI) doit être systématique comme un harnais, un casque, des lunettes ou encore des gants de sécurité.

Il est cependant conseillé de faire appel à une entreprise d’élagage pour assurer la qualité des travaux. Si vous entreprenez vous-même les opérations, vous vous exposez à plein de risques. Mieux vaut confier les taches à un professionnel.

 

A lire aussi

Jardinier : pourquoi doit-on l’engager?

Tamby

Pourquoi est-il recommandé de confier l’élagage d’un arbre à un élagueur?

Tamby

Pourquoi faut-il élaguer ses arbres?

Tamby

Sur quels critères se baser pour choisir son taille-haie?

Tamby

Agrandir sa maison : comment rajeunir son chez-soi

Franck

Élagage des arbres ornementaux : pourquoi et à quelle période l’effectuer?

Tamby

Tailler les différentes variétés d’arbustes : quand et comment s’y prendre?

Tamby

Leave a Comment