Blog diet-links.com
Image default

Neuf ou ancien : quelques conseils avant d’acheter

Cette fois ça y est. À force de vous l’entendre dire, à force de vous le répéter, c’est décidé : vous allez accéder à la propriété !  Acheter maison Wasquehal, forcément, pour rester près des copains, de la famille, du travail… et arrêter de verser chaque mois un loyer à fonds perdus. D’autant que tous les feux sont au vert : les taux de crédit sont en chute libre, vous avez signé un CDI, votre copine attend un heureux événement. 

Mais avant d’effectuer le grand saut, il convient de rappeler certaines règles et distiller quelques conseils. À commencer par celui-ci : prenez votre temps. Pour y être né, vous connaissez bien Wasquehal, à vous on ne la fera pas… Méfiance tout de même. 

Evaluer son enveloppe financière

D’abord, rendez-vous chez votre banquier préféré. Même si, au final, vous ne ferez pas affaire avec lui, il reste le mieux placé pour évaluer le crédit -et donc l’enveloppe budgétaire- que pour pourrez consacrer à votre achat.  

Maintenant que vous savez de quel budget vous disposez, posez-vous la question : acheter oui, mais du neuf ou de l’ancien ? C’est une question de goût mais pas seulement. Les logements anciens se situent le plus souvent en centre ville, près des commodités (commerces, loisirs, transports en commun). S’ils ne présentent pas de défaut majeur, ils se revendent assez facilement. Et s’il y a besoin de rectifier l’isolation ou le chauffage, sachez que ces dépenses sont généralement éligibles à un crédit d’impôt développement durable.

À l’opposé, les logements neufs sont généralement excentrés. Avec un prix du mètre carré souvent un peu plus élevé… mais des  frais de notaire réduits (2% à 3 % dans le neuf contre 7% à 8% dans l’ancien). Et puis, côté performance énergétique, le choix du neuf est incomparable.

Ne pas être trop ambitieux

Même s’il faut se méfier des statistiques, sachez qu’en moyenne on reste sept ans dans sa première maison. C’est comme ça. Ensuite, les besoins évoluent, la famille s’agrandit, on change de travail… À ce propos, n’oubliez pas de prendre en compte vos déplacements maison-travail dans votre plan de financement. Les sous-estimer serait une grave erreur.

De la même manière, que vous envisagiez un achat dans l’ancien ou même dans le neuf, méfiez-vous des travaux restant à effectuer. Certes, vous êtes jeune, débrouillard, bricoleur et pouvez compter sur des copains qui s’y connaissent en peinture, plomberie, électricité, charpente, maçonnerie… Stop ! Vous allez être papa, ne l’oubliez pas, et  les journées ne sont faites “que” de 24 heures. Combien, avant vous, ont fait le même pari ? Et se sont retrouvés au bout de quelques années, à habiter une maison perpétuellement en chantier ? Jusqu’à ce que l’absence de courage, d’envie ou même d’argent finissent par vous guider vers la sortie. Avant de vous laisser séduire -puis happer- par une maison “avec du potentiel”, comme disent les agents immobiliers, sachez bien estimer votre propre potentiel. Et comme le dit si bien votre père : “dans le doute, abstiens-toi”. 

A lire aussi

Les détails à vérifier avant de débarrasser une maison

Tamby

Quel type de rénovation peut-on entreprendre sur une cheminée?

Tamby

Bien choisir ses meubles : les 5 conseils fondamentaux

Justine

Entreprise de débarras : quel est son rôle ?

sophie

Bricolage : quelques projets de rénovation que vous pouvez faire pendant le week-end

Tamby

Comment prendre soin de la carrosserie de votre voiture ?

Claude

Comment préserver la beauté de son espace vert?

Tamby

Choisissez les meubles dont vous avez besoin dans un seul et même magasin

Journal

Les grandes étapes de chantier d’une piscine

sophie