Blog diet-links.com
Auto Moto

Les solutions pour débrider son vélo électrique

Les solutions pour débrider son vélo électrique
Rate this post

La limite à 25 km/h sur les vélos à assistance électrique (VAE) représente une contrainte que de nombreux utilisateurs souhaitent supprimer pour se déplacer plus rapidement ou gagner en puissance pour des parcours difficiles. Le débridage peut se faire par bricolage ou au moyen d’un kit spécial.

Débrider son vélo électrique : principe et conséquences

Débrider son vélo électrique revient à contourner le bridage intégré par le constructeur qui limite les capacités « naturelles » du moteur. Le cycliste profite par conséquent pleinement de la puissance de 250 watts du moteur.

Cela consiste à transmettre des informations erronées au contrôleur électronique, l’empêchant de couper automatiquement le système d’assistance au pédalage quand la vitesse maximale réglementaire est atteinte. Ainsi, le moteur peut continuer à fonctionner au-delà de 25 km/h. Certains optent pour un retrait total de la bride, de façon à piloter l’engin en se basant sur des données fiables et réelles.

L’opération peut s’avérer relativement simple, notamment avec un kit dédié, mais une fois la modification effectuée, le vélo électrique perd son homologation et ne peut circuler que sur des terrains privés ou dédiés aux VTT. En cas d’infraction, le conducteur encourt des sanctions.

Les avantages de recourir à un kit de débridage

Pour les cyclistes peu à l’aise avec le bricolage, le kit de débridage est la solution la plus simple et la plus efficace pour réaliser le changement de manière plus professionnelle. Différentes marques sont proposées dans le commerce pour un budget moyen compris entre 100 et 300 euros. Sur le principe, ce dispositif sert à tromper le contrôleur en lui faisant croire que la vitesse du VAE est encore inférieure au seuil autorisé.

Certains sont fixés directement sur le carter ou sur le capteur du vélo et l’optimisation se fait automatiquement, de manière instantanée ou à l’atteinte d’une certaine vitesse. D’autres s’installent à l’intérieur du système d’assistance, ce qui suppose le retrait préalable du carter : connectés au contrôleur, ces « dongle » contournent le dispositif de captage.

Au besoin, il est facile de revenir au fonctionnement normal du système d’assistance grâce à un simple interrupteur gérant l’activation ou la désactivation.

Les précautions à prendre pour un débridage par simple bricolage

Les connaisseurs qui ne souhaitent pas dépenser dans un kit et qui possèdent des notions en électronique peuvent bricoler eux-mêmes leur engin. Deux méthodes sont possibles :
– la déconnexion du câblage du capteur ;
– le déplacement des éléments de ce dernier.

Attention, il est important de vérifier au préalable que le modèle peut effectivement être débridé. Par ailleurs, le degré de technicité de l’intervention peut varier selon le type de motorisation, et le risque d’endommager le vélo reste présent. C’est donc une option à envisager avec prudence.

Related posts

Balade sur Paris via un taxi moto

Laurent

La voiture sans permis : neuve ou d’occasion ?

Laurent

Leave a Comment